Bilan Avril-Mai-Juin

Qu'il fût beau, ce trimestre !

Si tu me suis depuis un certain temps et que tu ne fais pas parti du cercle de mes ami.e.s (qui d'autre que mes ami.e.s me lit ?! Je me le demande !) alors tu as peut-être été étonné.e. de ne pas voir de bilans ces derniers mois. J'ai naïvement pensé qu'après les épreuves écrites du concours je serai tranquille... Quelle tête de linotte ! Ce fût encore PIRE ! 
Eh bien oui, pourquoi n'y avais-je pas pensé ? Il fallait ensuite finir le mémoire, passer les examens de fin de M1, et surtout, pour mon plus grand bonheur : passer la deuxième session du concours de l'enseignement. Mais parce que les semestres comme celui-ci sont épuisants, tu en ressors avec une grande fierté, celle d'avoir tenu contre vents et marées, d'avoir atteint les plus hauts sommets, d'avoir traversé les déserts les plus arides... Excuses moi, je m'emporte et j'exagère, mais rien qu'un peu ! Bref, il faut parfois essuyer de durs moments pour se prouver à soit-même qu'on est capable de se donner corps et âme pour atteindre ses objectifs. Si en Septembre dernier on m'avait dit qu'en juillet j'aurai mon concours, eh bien je ne l'aurais tout simplement pas cru ! J'étais encore trop incertaine, pas sûre de moi, et je n'aurai pas parié un centime sur ma réussite. Je n'en ressort pas bouffie d'orgueil : je ne suis encore qu'au seuil de ma vie, il me reste tant d'épreuves à passer... mais je saurai m'écouter plus, et peut être me battre avec dix fois plus d'ardeur maintenant que je sais avec certitude que "quand on veut, on peut".
Mais tu auras bien compris qu'avec tout ça, j'ai dû ralentir encore un peu les lectures plaisirs. C'est peut-être l'effet "petit nuage" ou tout simplement cette longue restriction qui ont fait que je reprend avec un plaisir à nul autre pareil ! Le petit "challenge été" me motive encore plus, parce que je me suis proposée des livres que je ne connais pas, des auteurs inconnus... Bien que je n'ai pas encore pu tout me procurer, toutes ces lectures me démangent et habitent mes rêves. Mais il y a surtout un tout nouveau type de lecture qui se profile, tout caché qu'il est, il pointe son bout du nez... Parce qu'on m'a nommée sur des classes de collège, je vais devoir m'adapter à ces petits bouts d'chous (enfin, des 6èmes, 4èmes et 3èmes) et me poser des questions sur ce qui peut les intéresser eux, mais surtout ce qui fait un bon livre jeunesse. Je suis impatiente de découvrir ce qui fait une bonne édition abrégée, ce que les "éditions collège" peuvent apporter de plus, ou au contraire supprimer... 

Ce sont de beaux programmes qui s'annoncent pour cet été, que j'espère plein de découvertes et de joyeuses lectures...
Une fois n'est pas coutume, j'en profite pour remercier mes proches pour leur aide et leur soutient, et je félicite également ceux qui ont réussi avec succès leur concours/semestre etc.

Parce qu'on réussi mieux à plusieurs, et qu'un bon livre est toujours un soutient de plus !

Commentaires

Articles les plus consultés